Imprimer

Imprimer

 

Neutraliser l'islam, c'est à cela que tout parti citoyen doit consacrer son action. VALEURS LIBÉRALES CITOYENNES le fait.

Lire la suite...

Imprimer

NOTRE ÉQUIPE

 

Philippe CHANSAY WILMOTTE
Président du VLC 

 

LE BUREAU POLITIQUE

Constitué par l'élection de l'assemblée générale des militants du VLC, le Bureau politique est composé du président ainsi que de Marc DURIAU et John VAN RIEBEKE, de même que :

   Clara CAMPO
   
   
   Jean-Pierre LAROSE
   Henri MORAINVILLE
   

 

   
 

 

   
Imprimer

30 %,
PARCE QUE C'EST POSSIBLE

 

Quand l'État est gangrené par des partis clientélistes, la question qui se pose est: où passe votre argent ? L'impôt abusif confine à de l'extorsion de fonds.

Et cette question se justifie d'autant mieux lorsque l'on constate que le régime sous lequel nous vivons s'en prend aux revenus du travail davantage que les pays voisins; notamment les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Pourquoi une telle différence ? Depuis une trentaine d'années, les partis traditionnels tirent sur deux cordes à la fois afin d'accaparer des moyens financiers via l'État:
1° budget accru par augmentation de l'emprunt; c-à-d. aggravation de la dette publique ;
2° budget accru par augmentation des impôts et taxes.
C'est l'exploitation des citoyens par la caste politique. Bilan: appauvrissement généralisé.

En raison de la crise, les discussions s'enflamment entre ceux qui prônent l'austérité et ceux qui préconisent l'augmentation des revenus de chacun. Les uns et les autres sont tellement englués dans la mécanique taxatoire qu'ils ne voient plus que c'est là que réside la marge de manœuvres. Sans alourdir les charges des entreprises, il est possible d'augmenter significativement les salaires par le transfert d'une partie des charges. Que l'État assume ses choix politiques et renonce à 30 % de ce qu'il extorque aux employeurs et aux travailleurs, de sorte qu'ils se les partagent, et le pouvoir d'achat de chacun en serait nettement amélioré.

L'exemple des pays voisins démontre qu'avoir pour objectif de réduire progressivement, mais avec détermination, la fiscalité de 30% est réaliste. Au demeurant, le niveau de fiscalité était encore plus bas que cette réduction de 30 % à l'époque où les partis traditionnels ont entamé leur dérive parasitaire au détriment des citoyens. Et pourtant, déjà en 1991, Jean GOL dénonçait la "rage taxatoire". Que dirait-il aujourd'hui face au gâchis social et économique provoqué par les enragés de la fiscalité ?

Pour le VLC, un objectif: réduire la fiscalité (impôts et taxes) de 30%. Et c'est possible. Jean GOL avait averti ... Le VLC l'exige.

Imprimer

Il me faut un texte a caracteres juridiques precisanst l'usage que nous faisons de ces noms et adresses email que le public a note sir le site vlc en vue de recevoir la news letters

Imprimer

LIBÉRONS LA DÉMOCRATIE !

 

La démocratie, rappelons-le, se caractérise par la place prépondérante du Peuple dans l'exercice du pouvoir. Êtes-vous certain de vivre en démocratie ?  Soyons concrets: en Belgique, de scrutin en scrutin, les votes donnent lieu à arrangements entre partis, et ce sont les mêmes caciques qui se retrouvent au pouvoir, systématiquement. De facto, votre voix est confisquée par une classe politique établie par les partis traditionnels.

Et que dire du suffrage universel ?  Il été torpillé par les partis traditionnels: à force d'avoir constitué une caste de privilégiés (où, fait significatif, l'on observe des successions de père en fils), ils ont dissuadé les citoyens, lassés, de se rendre aux urnes. Résultat: votent, pour l'essentiel, ceux dont les suffrages sont acquis aux partis traditionnels.

Le vote est obligatoire, théoriquement; la réalité est que les abstentionnistes sont de plus en plus nombreux. La même observation vaut pour ceux qui délibérément rendent nuls leurs bulletins. En Belgique comme dans les autres pays européens, le système est sclérosé au point que les citoyens ne s'y retrouvent plus: ils s'y sentent invisibles, absolument pas représentés. Autrement dit, il y a tant de citoyens qui ne votent plus que le suffrage universel a été vidé de sa substance.

Et que dire de l'État de droit ? Pour qu'il y ait démocratie, soyons-en conscients, il faut nécessairement un État de droit; c-à-d. une structure où la Loi a la primauté sur tous et sur tout. Le principe démocratique fondamental est l'égalité des citoyens. Or, en Belgique, la Loi est inféodée aux partis traditionnels. Le Législateur (et cela vaut pour les multiples Parlements du pays et des régions) est composé de femmes et d'hommes soumis à la discipline de parti; chacun obéissant servilement aux diktats du bureau politique du sien. Il s'agit là d'un détournement de pouvoir: la Loi n'a plus la primauté. Le constat est indéniable: pas d'État de droit; donc, pas d'État démocratique. Sous le régime des partis traditionnels, la Belgique a cessé d'être démocratique.

Un régime anti-démocratique, cela se renverse !

Le VLC entend organiser la résistance démocratique contre ce régime. Et c'est la dernière chance avant la révolte populaire. L'autisme des apparatchiks du régime provoque l'exaspération croissante, et légitime, des citoyens. Le VLC prône l'instauration du référendum d'initiative populaire. Cela contraindra les parlementaires à ne plus se borner à leur soumission à la discipline de parti, car les citoyens pourront ainsi eux-mêmes inscrire leurs attentes au centre du débat politique. En cela, le référendum d'initiative populaire revalorisera le travail parlementaire. Libérons la démocratie !

 PROPOSITION DU VLC

  • Instaurer le référendum d'initiative populaire.

Imprimer

DROITE/GAUCHE,                     N'IMPORTE QUOI & Cie

 

À force de vouloir plaire et complaire à tout qui passe, les socio-chrétiens ont cessé de l'être au point que l'on se demande ce qu'ils seraient encore, les socialistes ne sont plus à gauche sans être vraiment de droite, tandis que les libéraux s'évertuent à se montrer progressistes, réformateurs comme ils disent. Ce magma politicien informe incline à conclure que le clivage droite/gauche n'aurait plus de sens. Mais, au fond, qu'est-ce qui est dorénavant dépourvu de sens: ce clivage-là ou ces partis-éponges absorbant tout et n'importe quoi ?

Le VLC, c'est le retour aux valeurs citoyennes fondées sur la liberté. Le VLC, c'est le renouveau démocratique.

Si d’autres veulent singer les partis traditionnels, tel n’est pas le cas de votre nouveau parti, le VLC. Cela ne présente aucune utilité, pour le citoyen, de développer un programme à l’image des autres. De toute évidence, un parti émergent n’accédera pas au gouvernement, et n’aura donc pas à traiter de tous les problèmes du pays. Le VLC a un objectif réaliste: être l’aiguillon qui exprimera votre espoir, vos exigences, avec détermination face aux partis traditionnels. Par conséquent, le programme du VLC se concentre là-dessus.

Bienvenue parmi les citoyens conscients de leur force, et déterminés à se faire entendre. Ensemble, votons plus fort.

 

VALEURS LIBÉRALES CITOYENNES

+32 (0) 472 57 06 55